Depardon et le mur de Berlin.

La chute du Mur de Berlin vue par Raymond Depardon R.DepardonLa chute du Mur de Berlin

De février 1962 à août 2013, Raymond Depardon a photographié Berlin. En novembre 1989, il file sur place, quand les premières rumeurs sur la chute du Mur lui parviennent. Pour le 25e anniversaire de cet événement planétaire, il commente pour « l’Obs » quelques-unes des 300 photographies qu’il vient de rassembler dans « Berlin, fragments d’une histoire allemande » (Seuil). Et revient sur le lien si particulier qu’il entretient avec cette ville.Novembre 1989 : « Je reçois un coup de fil de Jean-Pierre Montagne, chef du service photo du quotidien ‘Libération’ : ‘Raymond, tu as bien couvert la construction du mur de Berlin dans les années 60 ? Et bien le Mur est en train de tomber !’. Personne ne semblait être au courant. Montagne me conseille de partir le plus vite possible (…). Le surlendemain, tout s’est emballé. Les gens ont commencé à casser le Mur. A faire des trous par-ci, par-là. Et c’est là que j’ai pris la photo d’un jeune qui pousse un cri, à califourchon sur le Mur »

 


Berlin dans l’objectif de Depardon par LeNouvelObservateur

 

depardon_berlin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.